Journal d’une apprentie séductrice de Betsy Burke

Décidée à s’accrocher à sa 29ème année durant quelques années, Dinah redoute de coiffer Ste Catherine. Il faut dire que, depuis sa rupture avec Mike, l’ex-homme-de-sa-vie elle a passé trois ans comme une nonne, terrée dans son petit appartement. Sauf quelques apartés drolatiques avec son voisin de palier 100% homo, elle se la joue « célibattante » qui subvient seule à ses besoins…

seduisante
Alors que sonne l’heure fatidique de la trentaine et, qu’elle est prêtre à se résigner à « une vie de solitude et de mousse à la fraise », Pénélope, une collègue de travail va, sur une simple remarque, la mettre face à la réalité crue : elle est une « mangeuse d’homme » !…
Le pire, c’est que la Pénélope en question, bien que ravissante, c’est faite l’avocate du Mouvement Nouveau pour la Pudeur et le Moralisme. C’est une de ces filles dont on devrait en avoir un échantillon dans tous les bureaux, juste histoire de mettre les autres en valeur…

 
Elle, si sûre que sa vie est « si mince qu’elle pourrait passer par la fente d’une boite aux lettres » ne peut s’empêcher de penser que « quelques endorphines libérées par l’orgasme » feraient le plus grand bien à cette fille et lui éclairciraient les idées.
Seulement voilà, le pouvoir des mots est tel qu’ils ne s’effacent jamais tout à fait de la mémoire et, que notre cerveau a une tendance marquée à se mettre en état d’alerte dès qu’il croise la moindre bonne raison d’établir des concordances…
Dès lors, Dinah ne cesse de voir son charme opérer, entre son nouveau voisin qui la dévore du regard, son sublimissime et cruel patron qui l’invite à déjeuner, son ex-homme-de-sa-vie qui joue les pervers obsédé du tzatziki au téléphone, elle commence sérieusement à se demander si elle n’est pas une séductrice qui s’ignore… Et, elle décide tout de go d’exploiter ce potentiel pour trouver chaussure à son pied.

 
Le journal d’une apprentie séductrice est de ces livres faciles à lire et impossible à lâcher tant il est franc, drôle et dynamique. Betsy Burke écrit ce qu’on pense souvent sans oser le dire, et elle le fait avec un humour décapant.
On suit avec impatience les péripéties de Dinah dans une accumulation de situations cocasses et inédites. On prend plaisir à lire les conclusions hilarantes qu’elle tire de l’observation de ses voisins, comme du constat de sa propre naïveté.
Elevée au Canada et désormais Florentine, Betsy Burke tire de sa propre expérience la matière de ce roman dans lequel on retrouve son humour corrosif, son art de dépeindre les situations les plus drôles et, sa tendresse pour les personnages hauts en couleurs.

Cliquez ici pour découvrir Journal d’une apprentie séductrice de Betsy Burke

nina

About nina

View all Posts

Je suis Nina,coach et experte en séduction Féminine . Besoin d'un conseil personnalisé? Contactez-moi au 01 75 75 40 20 Code 3421. (100 % Gratuit les 10 premières minutes ,puis 3€ TTC par minutes)